Autophagie - Prix Nobel de physiologie ou médecine 2016

Qu'est-ce que l'autophagie et pourquoi celui qui l'a découverte a-t-il reçu le prix Nobel de physiologie en 2016 ? Le recyclage permet de réutiliser de nombreuses substances précieuses telles que des déchets électroniques, les restes de fruits et légumes, le plastique et le papier. Mais nos propres cellules produisent aussi leurs propres déchets. Comment fonctionne notre système intégré d'élimination des déchets ? Les expériences du lauréat du prix Nobel de physiologie de cette année apportent quelques réponses. Auteurs : Kerstin Beckert, Theresa Sieder Cette vidéo a été produite dans le cadre du « Projet Nobel » en coopération avec Wikimedia Suède. Sources : https://www.nobelprize.org/nobel_prizes/medicine/laureates/2016/ Nils-Göran Larsson et Maria G. Masucci, Contexte scientifique : découvertes de mécanismes d'autophagie, 2016, Karolinska Institutet http://www.tagesspiegel.de/wissen/medizin-nobelpreis-fuer-yoshinori-ohsumi-die-kunst-sich-selbst-zu-essen/14636694.html http://www.stern.de/gesundheit/autophagie--was-ist-das-eigentlich--7085870.html http://www.scinexx.de/wissen-aktuell-20682-2016-10-04.html https://en.wikipedia.org/wiki/Autophagy Cliquez ici pour voir plus de vidéos : https://alugha.com/mysimpleshow

LicenseCreative Commons Attribution

More videos by this producer

Clean Water Project - Go Dutch!

This video is produced by Vera Vrijburg, the winner of the Sustainable Development Video Contest initiated by the United Nations System Staff College and the simpleshow foundation. Vera Vrijburg illustrated an interesting example of local implementation of the Sustainable Development Goals in her

Les disciplines STEM et STEAM

Aux États-Unis, le programme STEM est la norme, mais le programme STEAM connait une tendance à la hausse. Après cette courte vidéo, vous en saurez en peu plus sur ce qui se cache derrière ces disciplines. Cliquez ici pour voir plus de vidéos : https://alugha.com/mysimpleshow Cette vidéo a été créé

L'égalité des sexes en sciences

Les femmes représentent 50 % de notre communauté et cette proportion devrait être la même dans le monde scientifique. Les choses se sont considérablement améliorées depuis 1919, certes, mais pas assez. Lorsque les femmes tentent de prouver leurs compétences et leur pouvoir, elles se heurtent souvent